CESC Droits des femmes

Contributions d'élèves de 2de ARENDT à la Journée internationale des filles

Par Elsa CAUDRON, publié le vendredi 13 octobre 2017 13:00 - Mis à jour le lundi 16 octobre 2017 08:33

Le 11 octobre,  Journée internationale des filles :

La Journée internationale des filles est organisée chaque 11 octobre, depuis 2012 et a été créée par L’Organisation des Nations Unies (ONU), qui regroupe de nos jours 193 pays. Cette journée comporte divers objectifs tels que la mise en évidence des besoins des filles dans le monde ainsi que leur autonomisation par l’accord de droits fondamentaux.

Ainsi, ce projet tente de briser les stéréotypes usuels sur les femmes pour ne plus les réduire seulement au rôle de femmes au foyer. De plus, cette journée insiste sur la capacité des femmes à être des chefs de famille, tandis que ce statut n’était attribué qu’au mari jusque 1975.

En outre, le 11 octobre définit aussi les femmes comme des travailleuses actives capables d’accéder aux emplois haut-placés à l’image d’entrepreneures et surtout, investies à part entière dans la prise de décisions politiques.

Mais pour que la place des femmes dans le monde évolue, l’ONU veut organiser cette autonomisation dès l’adolescence par leur accès à la santé et à l’éducation, plus de droits, politiques par exemple, et la limitation des violences à l’égard des adolescentes et femmes. Des chiffres percutants nous renseignent sur cette situation qui nécessite d’être changée. En effet, uniquement la moitié des femmes sont alphabétisées en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et de l’Ouest, régions les plus pauvres du monde.

Pour conclure, bien que de nombreuses améliorations de droits aient vu le jour depuis le XXème siècle, des inégalités souvent issues de stéréotypes de genre demeurent par rapport aux femmes. Espérons que la volonté de la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, soit bientôt réalisée :

 « Ce que nous voulons vraiment faire, c'est d'entendre et d'apporter les messages des femmes : les femmes dans la prise de décision, les femmes qui supportent le poids de nombreuses tragédies que nous voyons, de voir comment sortir de là, comment nous pouvons être un partenaire constructif pour trouver des solutions au développement durable ».

 

Sources :

http://www.un.org/fr/events/girlchild/background.shtml

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=39864#.Wd35zNSLRkh

Pièces jointes
Commentaires

Aucun commentaire