Actualités

Sortie Grande Guerre dans le cadre de la mission Centenaire 1914-1918

Par admin6 brossard, publié le mercredi 17 octobre 2018 08:13 - Mis à jour le mercredi 17 octobre 2018 08:13
slider_label_centenaire.jpg
Ce mardi 16 octobre, les élèves de 1ES1, 1ES2, 1L et les élèves de l'IME La Vie Active de Rang Du Fliers, ont participé à une sortie au cimetière britannique d'Etaples et à la Chartreuse de Neuville sous Montreuil  dans le cadre du label Centenaire

Ce mardi 16 octobre, les élèves de 1ES1, 1ES2, 1L et les élèves de l'IME La Vie Active de Rang Du Fliers, ont participé à une sortie au cimetière britannique d'Etaples et à la Chartreuse de Neuville sous Montreuil  dans le cadre du label de la mission Centenaire 1914-1918.  

Avec l'aide précieuse de M.Podevin de l'IME de Rang Du Fliers et de ses élèves, nos lycéens ont pu découvrir les nombreux faits historiques qui entourent la création de ce cimetière.

Ce lieu de mémoire qui domine l’estuaire de La Canche est le plus grand cimetière de guerre du Commonwealth en France. Pas moins de douze mille hommes, toutes nationalités confondues, sont enterrés ici depuis la fin de la Première Guerre Mondiale. Ancien camp de base militaire des Alliés, la zone stratégique d’Étaples pouvait accueillir jusqu’à cent mille soldats prêts à partir au front. Les Allemands l’avaient compris et ont bombardé à plusieurs reprises la zone, tuant également beaucoup de femmes faisant partie du personnel médical. Malgré la beauté du lieu, face aux tombes alignées à perte de vue, tout visiteur prend le chemin du silence.

Pas moins de 18 nationalités y sont représentées : 11 436 soldats y sont enterrés. La plupart des corps inhumés sont anglais, mais on compte aussi des Canadiens, Australiens, Néo-Zélandais, des Sud-Africains ainsi que des soldats indiens. Quelques Belges y reposent également. Mais le cimetière abrite aussi les corps de 468 soldats allemands. Un chinois, sans doute affecté aux travaux du camp d’Étaples, y est inhumé : le seul de sa nationalité dans cet immense cimetière.

Après cette visite les élèves ont pu découvrir grâce à une exposition et une présentation de Mme LOOSE, ce qu'était devenue l'abbaye de la Chartreuse de Neuville durant le 1er conflit mondial. 

Lorsque le conflit débute, un hôpital de guerre français se met en place à la Chartreuse. Toutefois, un contrordre émanant du général Joffre lui substitue un hôpital civil belge, qui s’installe dans les derniers jours de 1914.

A la mi-octobre 1914, la situation est critique pour les troupes belges et françaises face à l’avancée des Allemands. L’Etat-major opte alors pour l’inondation de l’Yser. Les villages sont évacués et plusieurs hôpitaux de guerre installés en arrière du front sur le sol français, afin d’accueillir les réfugiés belges... La Chartreuse devient alors une petite ville, une enclave belge sur le territoire.

Remerciements chaleureux à l'IME de Rang Du Fliers de la Vie Active, à leurs élèves et à leur instituteur pour cette belle rencontre qui contribue au vivre ensemble et à une meilleure compréhension de notre histoire et culture communes.

Remerciements chaleureux à Mme Loose et à la Chartreuse pour cette belle présentation éclairante de l'exposition photo sur la Chartreuse dans la Grande Guerre. 

Cette 1ère sortie lance le départ d'un vaste travail de mémoire de l'établissement labellisé Mission Centenaire pour l'année 2018-2019